Comment bien négocier une augmentation ?

Tout travailleur aspire à gagner plus en travaillant dur et bien. L’ancienneté aussi peut être un facteur qui pousse un salarié à espérer un meilleur salaire. Mais négocier une augmentation n’est pas aussi aisé que certains peuvent le penser.

Bien se préparer

Il est utile de bien se préparer afin d’obtenir gain de cause, de préférence à court terme ou tout au moins être entendu et compris. En fait, on peut dire que demander une augmentation de salaire est un élément du parcours de carrière de chacun. Il faut admettre que la satisfaction au travail, la motivation et les possibilités d’évolution sont optimales lorsque la situation financière d’un travailleur est adaptée. Cependant, il est à noter que négocier son salaire devra se faire dès l’embauche. Si on rate cette opération fondamentale à ce moment précis, il sera difficile de se rattraper ensuite car il faut savoir que les augmentations systématiques de salaires restent des exceptions, à moins d’entretiens multiples et difficiles avec la direction.

Que faire en premier ?

Pour commencer, il faut dresser une liste des projets qu’on a menés à bien, ce qu’on a fait pour contribuer à de meilleures ventes, les formations et les stages qu’on a suivis, etc., le tout dans un dossier de « performance » dirons-nous. L’objectif ici est de pouvoir chiffrer ses réussites et son utilité aux yeux du patron. Puis, il est utile d’analyser sa valeur sur le marché, sur la base des données recueillies par les cabinets de conseil en rémunération. On peut aussi approcher directement l’un de ces cabinets spécialisés pour une analyse individuelle de sa rémunération. On peut alors avoir une vision assez globale des salaires proposés par les entreprises, notamment celles qui sont dans le même secteur que celle où on travaille.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *