Extrait Kbis, à quoi cela sert-il ?

Que vous soyez à la tête d’une entreprise déjà en service ou si vous êtes sur le point d’en créer une, votre entreprise a, ou aura, une identité qui est lui est propre. Or, cette identité, c’est l’extrait Kbis qui l’officialise. Autrement dit, celui-ci est en quelque sorte la carte d’identité de votre entreprise. Sur le plan légal, c’est le seul document qui soit valable concernant votre entreprise.

Ce qu’est le Kbis

Vous le savez, votre société doit être inscrite au Registre du Commerce et des Sociétés ou RCS. Ce sont les informations relatives à votre société qui seront reportées dans votre extrait Kbis. Mais pourquoi appelle-t-on ce document extrait Kbis ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’un extrait des informations enregistrées au Registre du Commerce et des Sociétés. À noter que pour une personne morale, on parle de Kbis, mais pour des personnes physiques, tout simplement de K.

Quelles informations sont contenues dans un extrait Kbis ?

L’extrait Kbis comprend plusieurs informations importantes :
– Premièrement, des informations sur votre société, c’est-à-dire sa dénomination, son numéro d’immatriculation, sa date d’immatriculation, sa forme juridique (si c’est une SA, SARL ou autre), ses activités principales, son capital social, son siège social, sa durée et la date de clôture de l’exercice.

– Deuxièmement, un extrait Kbis doit comporter des informations vous concernant, en tant que patron de l’entreprise, et ce que vous en soyez le président ou le gérant. Autrement dit, on y mentionnera vos nom et prénom, votre date et lieu de naissance ainsi que votre adresse personnelle.

– Troisièmement, l’extrait Kbis précise les activités de l’entreprise, c’est-à-dire les activités exercées, la date des débuts des activités, l’origine des activités ou des fonds apportés, le mode d’exploitation utilisé, le nom commercial et l’adresse de l’entreprise. En tout cas, les informations consignées dans un extrait Kbis sont incontestables, elles sont exactes et vérifiées.

Kbis : obligations, moyens de l’obtenir, etc.

L’extrait Kbis est un document incontournable pour toute société qui se veut pérenne et qui souhaite développer ses activités. En tant que dirigeant d’entreprise, vous devez savoir quelles sont vos obligations par rapport au Kbis, de quelles manières l’obtenir, etc.

Qui peut demander un Kbis ?

À présent, penchons-nous sur la question de l’obtention d’un extrait Kbis. Sachez que n’importe qui peut demander un extrait Kbis de votre entreprise, même si ce n’est pas un partenaire financier ni un collaborateur. Tout citoyen sur le territoire français, s’il le souhaite, peut avoir accès aux informations sur votre entreprise en demandant un extrait Kbis. L’inverse aussi est possible, c’est-à-dire que vous aussi, vous pouvez demander l’extrait Kbis de n’importe quelle société dont vous avez envie de connaître les activités, les dirigeants, etc.

Les raisons pour demander un Kbis

En tout cas, dès lors que vous inscrivez votre société au Registre du Commerce et des Sociétés, vous recevez automatiquement un extrait Kbis. C’est le processus normal. Plus tard, si vous avez besoin d’un extrait Kbis à jour, c’est à vous d’en faire la demande. Vous aurez sans doute besoin d’un extrait Kbis pour vous abonner à Internet, pour louer un local au nom de votre entreprise, pour ouvrir un compte bancaire, pour contracter avec une société. Pour plusieurs raisons et assez régulièrement, vous pourriez avoir besoin d’un extrait Kbis. Afin de ne pas avoir à en faire la commande à chaque fois, vous pouvez demander au greffe de vous faire un envoi périodique, tous les trois mois, tous les six mois, etc. Aujourd’hui, les démarches ont été simplifiées et vous pouvez très bien faire une demande d’extrait Kbis en ligne. Cela est notamment possible sur Kbis.net. En quelques clics, en quelques minutes, votre demande est envoyée, reçue et enregistrée. Selon le mode de transmission de votre choix, par voie électronique, par voie postale, à récupérer sur place ou autre, le coût de l’extrait Kbis en est de 3 euros environ.

Il est à noter que, quels que soient les changements que vous prévoyez pour votre entreprise (un changement d’adresse, d’activités, de codirigeant, de capital social, etc.), cela doit être ajouté dans votre statut, ou plutôt, vous devez retoucher vos statuts pour ajouter ces nouvelles informations. Après la mise à jour de vos statuts, la première chose à faire est d’en informer le Centre de Formalités des Entreprises ou CFE ou le greffe du Tribunal de commerce. Ceci n’est pas optionnel. Eh oui, c’est une obligation légale. Suivant ces retouches sur vos statuts, votre extrait Kbis sera également mis à jour.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *