Quels sont les avantages de la création d’une société par actions simplifiée ou SAS ?

Une SAS peut résulter de l’envie de deux ou plusieurs actionnaires. Ceux-ci veulent investir d’un commun accord dans une activité spécifique. Contrairement aux autres entreprises, la création d’une SAS est plus simplifiée et l’organisation de la direction se fait librement. Mis à part son aspect plus souple, d’autres avantages mettent en valeur ce statut juridique.

Une plus grande liberté dans la constitution juridique de la société par actions simplifiée

Les actionnaires d’une SAS jouissent de plus de flexibilité. Si le nombre d’actionnaires autorisés dans une SARL est limité à 100 par exemple, la société par actions simplifiée peut quant à elle, accueillir autant d’associés qu’elle le désire. La rédaction des statuts est, par ailleurs, libre. Et puisque le bon fonctionnement de la société repose entièrement sur ses statuts, les différents actionnaires ont la possibilité de les adapter suivant leurs besoins.

Aucune limite minimale du capital social dans une SAS ou SASU

Chaque actionnaire d’une société anonyme a l’obligation de verser un montant minimal de 37 500 euros pour constituer l’entreprise. Or, pour créer une société par actions simplifiée, chacun peut verser la somme qu’il désire. En effet, la seule obligation d’une SAS dans sa constitution est de libérer au moins 50 % de ses apports numéraires. Ce montant devra être versé au cours des 5 prochaines années qui suivent la création de l’entreprise. De plus, le capital social d’une SAS peut être modulé à volonté sans qu’il soit nécessaire d’effectuer un changement de statut.

Les avantages fiscaux et sociaux auxquels ont droit les dirigeants

Dans une SAS, les dirigeants peuvent également disposer d’un statut de salarié et ainsi percevoir une rémunération mensuelle. Cela leur confère des avantages sociaux dont le montant des charges est calculé à partir de la base dudit salaire. Ils participent aussi aux cotisations d’assurance maladie et de retraite. Par ailleurs, il est possible pour les présidents et directeurs généraux de percevoir la totalité des bénéfices sous forme de dividendes et ne payer aucune cotisation.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *